119 jours

119 jours

119 jours, du 9 mars au 5 juillet 2016, c’est un des plus longs mouvements sociaux depuis mai 68, le plus violent depuis le CPE en 2006.
La contestation contre le projet de réforme du code du travail s’enracine à Rennes, Nantes, Paris.

119 jours, à Rennes, c’est une trentaine de manifestations, une centaine d’interpellations, des dizaines d’heures d’affrontements,
de faces à faces tendus entre opposants et forces de l’ordre, la contestation se transforme régulièrement en guérilla urbaine.
Une dizaine de policiers blessés, plus d’une centaine de manifestants selon les bilans des street medic, un blessé grave, un étudiant
perd un œil, touché par un projectile de lanceur de balle de défense.

Les mois passent et l’atmosphère n’a de cesse de se tendre. Seules la fin de l’année universitaire et l’approche de la trêve estivale
mettent un terme aux manifestations.

L’été arrive, la ville retrouve une ambiance apaisée. Le jeudi 21 juillet 2016, la loi travail est définitivement adoptée. Passage en
force du gouvernement, troisième utilisation de l’article 49.3, c’est l’annonce d’une rentrée sociale mouvementée.

Contact Me !