No no no ... you should buy one !!!
logo

Le havre de La Poterie

Project details

Rennes, 14 juin 2016, une ancienne maison de retraite est réquisitionnée afin de proposer une solution d’hébergement d’urgence aux nombreux demandeurs d’asile laissés à la rue par les pouvoirs publics. Un accord entre l’association Un Toit C’est Un Droit qui a pris en gestion le lieu, la ville de Rennes et le groupe Lamotte propriétaire du site est trouvé, les occupants pourront rester une année.

Rapidement, plus de 170 personnes dont 70 enfants redonnent vie au bâtiment à l’abandon depuis plus de deux ans. La solidarité s’organise, concerts de soutiens, distribution de nourriture, cours de Français ou manifestations, associations et bénévoles se mobilisent pour donner un accueil digne aux 170 migrants qui occupent le lieu, permettant notamment aux enfants d’être scolarisés une année scolaire complète dans la même école. Perçu par le monde extérieur comme un squat, c’est en réalité un véritable refuge qui s’est implanté sur la métropole rennaise, offrant à des parcours difficiles une parenthèse bienvenue.

17 juillet 2017, conformément aux engagements qu’ils avaient pris, les occupants de l’ancienne maison de retraite évacuent les lieux qui sont rendus à leur propriétaire. Ouverture temporaire d’un gymnase pour quelques familles, logements mis à disposition dans différentes communes pour d’autres, nouvelles réquisitions, c’est le retour à un avenir incertain pour la majorité des 170 personnes qui vivaient dans ce havre … retour sur quelques instants, vie et mort du havre de La Poterie.

  • Share